Fondation gauloise supplantant au 2ième siècle le vieil oppidum protohistorique de Mesmont, la ville de Mediolanum couvre au 1er et 2ième siècles de notre ère près de 100 hectares et comprend de nombreux sanctuaires, dont un, dédié à Mars Cicolluis et à sa parèdre Litavis, d’importance régionale, un théâtre, plusieurs aqueducs enterrés alimentant un système collectif d’adduction d’eau, des rues empierrées et de très nombreux édifices, tant publics que privés, dont seules deux maisons de notables, fouillées par le GAM entre 1968 et 1993, sont actuellement visibles. Depuis 2010 la CCVO (Communauté de communes de la Vallée de l’Ouche) a pris la responsabilité de l’aménagement touristique du site.

Les vestiges en sont suffisamment bien conservés et assez parlants pour intéresser un visiteur même néophyte : nymphée, sanctuaire de corporation, fumoirs à viande, fours à pain, caves, latrines, silo/glacière, dallages, portes, puits, escaliers, colonnade, portique…

Le mobilier extrait des fouilles est partiellement visible au Musée archéologique de Dijon et au Musée du GAM à Mâlain même : sculptures, dont la « Dame de Mâlain » ; exceptionnel ensemble de statuettes de dévotion en bronze produites par un atelier local du III° s. ; céramiques en abondance ; outillage varié ; bijoux en nombre ; monnaies etc.…

Les visites se font uniquement pour les groupes et sur rendez-vous